«

»

Une nouvelle réalité : réduire le grand écart

Bonjour à vous chers amis,

beaucoup d’entre vous ont commencé à expérimenter l’ouverture vers d’autres horizons que ce qui était jusqu’à présent votre quotidien. Par la méditation ou par n’importe quel biais (musique, connexion à la nature, amour ressenti pour un autre être vivant, humain ou animal, activité physique, respiration… nombreuses sont les portes d’entrées dans cet univers), vous avez pour beaucoup ressenti ponctuellement ou durablement cette impression de «  connexion  », d’absolu, d’appartenance à quelque chose de plus grand, de bien-être total, ce sentiment d’être bien plus que votre corps et votre «  personnalité  » incarnée dans ce monde…

Pour certains cela est perçu comme une évidence, une révélation, une libération. Pour d’autres c’est là que le grand écart commence. Ce n’est qu’un état transitoire, mais qui peut être vécu de façon très désagréable et perturbante pour le corps physique, le corps émotionnel et pour le mental. En effet, vous avez perçu une autre forme de réalité. Vous connaissiez la réalité nommée «  3D  », celle du quotidien, de la société dans laquelle vous avez grandi, celle de vos croyances extérieures.

A présent vous entrevoyez autre chose, qui n’est pas en apparence compatible  : cela vous porte vers une forme d’amour pur, d’inter-connexion avec toute forme de vie, de simplicité dans les échanges et les fonctionnements… Comme un rêve tout en sachant au fond de vous, à l’intérieur, par cette petite voix, ce guide intérieur qui se fait de plus en plus présent et qui vous a montré et démontré sa valeur et sa fiabilité au cours des années, vous sentez qu’il ne s’agit pas d’un rêve mais bien d’une levée du voile, d’une ouverture de votre conscience, de quelque chose qui semble vous dépasser mais qui est bien RÉEL.

Toute la question est maintenant ce que vous faites de cette vision, de cette ouverture. Les énergies actuelles vous poussent à ces perceptions, mais les croyances anciennes souvent font barrage. Et ce n’est pas par la «  volonté  » qu’il est possible de lever ces blocages, ni par le raisonnement ou quoi que ce soit d’approchant. Les transformations ont lieu en continu dans votre cœur et dans vos différents corps énergétique. En permanence votre ADN se transforme, s’active, se développe pour vous permettre de nouveaux accès plus conscients à ces énergies.

Chaque jour qui passe voit de nouvelles perceptions et possibilités s’ouvrir à vous. Vous en êtes plus ou moins conscients et c’est bien ainsi. Mais sachez que cela va aller en s’accélérant, ce n’est pas un processus que vous pouvez stopper une fois enclenché. Et c’est une partie bien «  supérieure  » de votre être qui est aux commandes du réveil, donc ne cherchez pas à revenir en arrière, si vous vous êtes programmé ce réveil c’est que c’était le moment pour vous tout simplement. Faites-vous confiance.

Comment accompagner cela dans les meilleures conditions  ? Si vos émotions vous jouent les montagnes russes, si vous avez l’impression de ne pas vous reconnaître par moment, de ne pas être «  maître  » de vous-même et de vos actions, si vous ne savez plus comment faire au quotidien pour concilier ce qui vous «  tombe dessus  » au niveau énergétique et qui vous appelle vers ce que vous pouvez nommer «  la lumière  » avec ce que vos habitudes, mémoires, croyances, et peurs (surtout elles) vous font vivre au quotidien, une solution simple  : commencez à observer QUI agit en vous.

Vous avez plusieurs «  personnalités  » en vous  : toutes les périodes de votre vie représente une personnalité à elles-seules, et toutes vos rencontres «  marquantes  » également. Vous croyez avoir «  une  » personnalité mais c’est une illusion  : selon les influences qui vous entourent il est toujours une part plus ou moins infime de vous qui est transformée, qui s’adapte, qui agit différemment selon le contexte. Il vous faut accepter ceci pour commencer, et l’observer le plus souvent possible.

Quand vous voyez votre comportement «  changer  », que votre action ne résonne pas avec l’intégralité de votre être (à chaque fois que vous ressentez une gêne, un malaise ou une interrogation en somme), demandez-vous qui agit en vous. Le petit garçon ou la petite fille que vous êtes dans un autre espace-temps ? Votre «  partie  » rationnelle et raisonnée  guidée par votre mental mais pas toujours connectée au cœur ? Votre cœur tel que vous l’avez perçu blessé à une époque et dont vous gardez la trace émotionnelle  ? Ou même directement une émotion particulièrement entretenue, car si l’une d’elle prend une part importante dans votre vie (consciemment ou non, parce que vous ne voulez pas la lâcher de peur de «  perdre  » une partie de vous-même par exemple, ou parce qu’elle est une réponse systématique à un schéma qui se répète en boucle dans votre vie) elle pourra créer une forme suffisamment dense pour agir sur la matière à travers vous…

QUI agit  ? QUI pense  ? QUI est en vous à chaque instant  ? Et QUI nourrissez-vous le plus parmi toutes ces formes d’énergies (car au final ce n’est que de cela qu’il s’agit) qui alternent en vous  ?

Nous vous remercions pour tous vos efforts que nous ressentons et recevons, tout ce que vous faites pour mieux vous comprendre, pour vous «  élever  », pour vous «  chercher  » (…) et nous vous soutenons continuellement depuis toutes nos dimensions.

Les messagers de lumière Anila et Siria.