«

»

Semons la vie

semonsAujourd’hui nous vous proposons un défi : pour toute la semaine qui vient, il s’agit de mettre en terre toutes les graines, tous les noyaux, tous les pépins de ce que vous allez manger ou cuisiner.

Peu importe où ! Dans votre jardin ou dans un pot pour avoir peut-être la chance de voir les feuilles sortir de terre, dans un terrain vague ou un petit carré d’herbe sur votre chemin, dans les broussailles du bord de la route… Toutes les plantes voyagent, les arbres donnent leurs fruits afin qu’ils soient mangés ce qui optimise la possibilité d’être replanté à une bonne distance ! Des îles volcaniques sont devenues des paradis fertiles simplement grâce aux graines qui ont voyagé avec les oiseaux !

Redonnons une chance à la Terre de porter les fruits de notre reconnaissance. Quand nous achetons un fruit ou un légume, nous oublions souvent que – s’il n’a pas été trop transformé – il a de nombreuses chances de porter en lui la vie.

Pour que nos enfants puissent voir des arbres pousser et cueillir leurs fruits dans la nature plutôt que dans les magasins, pour que nous puissions partager avec eux l’émerveillement de ce cycle sans fin et exponentiel (pour une seule petite graine de figue, si elle pousse et devient un figuier, combien de nouvelles figues apparaîtront dans les années suivantes…!)

Tant d’exemples montrent que les plantes s’adaptent… La vie est d’une inventivité et d’une ingéniosité sans limites, si un cerisier a envie de se développer dans un désert et si un citronnier veut pousser dans des marais, ils le feront ! Nous ne pourrons jamais décider à la place de la nature ce qui est le plus approprié, nous pouvons aider, favoriser, et encore… En croyant bien faire nous pouvons même plus appauvrir un terrain que le rendre plus fertile. Faisons confiance et faisons notre rôle : plantons, semons, répandons des graines de vie, des noyaux de ces fruits qui nous plaisent tant, ensemençons la planète de nos sourires et de nos joies.

Prêt à s’engager pour une semaine ? A accepter de lâcher-prise sur le résultat ? A simplement laisser leur chance aux graines, qui connaissent mieux que nous le chemin pour pousser là où elles seront plus que nécessaires plus tard ?

Merci de nous suivre, merci de vos pas, merci de vos retours, merci pour vos rayonnements !

 

1 comment

  1. DomiLuce

    Quelle belle idée ! Volez, petites graines ! et merci d’avance pour le cadeau que vous portez : ombre, fruit, fleur…

Les commentaires sont désactivés.