«

»

Message à ma famille

1907281_610215785720791_1456653273_n-1A ma famille, à mes familles…

J’ai grandi pleine de croyances, emplie de l’éducation transmise par vos propres schémas de pensée, ceux de la société, de l’école, du monde des « adultes ». Mon monde intérieur n’était pas réprimé en soi, mais il n’avait de place qu’à l’intérieur de moi, il était considéré comme celui d’un enfant, fait de rêveries et d’imagination.

A présent j’ai repris contact avec ce « monde intérieur », et découvre jour après jour qu’il n’a d’intérieur que le nom. C’est en réalité une véritable porte d’accès vers l’univers.

Il est facile aujourd’hui de trouver des explications sur le fonctionnement du cerveau, qui montrent à quel point nous nous sommes trompés pendant des années en croyant que c’est dans cet organe que naissent les pensées et la conscience, et qu’il n’y a « que lui » et rien d’autre. Le cerveau est aujourd’hui considéré comme un émetteur-récepteur, une sorte de poste de radio dont nous pouvons éventuellement régler la fréquence, mais dont l’action est surtout d’organiser les informations reçues…

Si l’on combine cette nouvelle connaissance, cette ouverture, à toutes les autres découvertes qui commencent à peine – officiellement – à être admises jusque dans les milieux « scientifiques », qu’il s’agisse de l’Energie du vide, des échanges énergétiques, des extra-terrestres, de l’alimentation, de la santé naturelle, c’est tout un univers de croyances qui s’effondre au profit d’un monde très différent.

En quelques années, j’ai expérimenté cela. J’en parle à plusieurs reprises sur ce blog et dans mon livre…

Mais comment vous en parler à vous, ma famille, à vous certains de mes amis d’enfance ? Vous qui m’aimez mais êtes encore dans ce schéma d’inquiétude, vous qui avez parfois craint que je ne sois embarquée dans des sectes (c’est mal me connaître entre mes capacités de recherche approfondies avant de me lancer dans quoi que ce soit, mon passé de documentaliste, et la force de ma petite voix, de mon instinct… Et comme le dit ma carte SDHI j’ai « le centre de l’ego défini » – et tous mes centres d’autorité intérieure le sont aussi -, ce qui me protège considérablement dans mes prises de décisions diverses), vous qui vivez vos propres expérimentations, parfois bien loin des miennes…

Alors voici ce que je peux vous dire aujourd’hui : en partant à la découverte de moi-même, je pars à votre rencontre même si cela ne se voit pas. En découvrant qui je suis et comment je fonctionne je m’ouvre à votre écoute, à votre vécu. En acceptant la rencontre qui s’est faite avec le monde de la nature, les différents règnes, les élémentaux, et ce que nous pourrions nommer des énergies lumineuses, je découvre des sources d’amour infini en moi, et cela a complètement changé mon regard sur le monde, et donc sur vous.

Vous êtes toujours « ma famille », mais vous n’êtes plus ‘seulement » cela. Vous êtes des êtres à part entière avec vos chemins de vie, nos familles d’âmes sont parfois très proches, parfois moins, certains d’entre vous m’ont fait beaucoup « travailler » sur moi-même (par effet miroir notamment) et d’autres m’ont plus apporté la force et la confiance qui m’ont été nécessaires à certains moments pour continuer à avancer. Chacun vous avez un rôle dans ma vie (sinon nous ne serions pas nés dans la même famille !), et réciproquement, bien que nous n’en soyons pas toujours conscients.

Je crois en ce que l’on nomme les « contrats de vie » ou contrats d’âmes : avant de nous incarner dans cette vie particulière nous avons tracé les grandes lignes de nos évolutions respectives, avec certains objectifs communs.

Après la mort de ma mère, j’ai eu l’occasion d’être en contact avec son esprit, son âme, à plusieurs reprises – directement ou indirectement. Tout était cohérent, et ce fut d’abord un grand choc, une énorme remise en question puisque j’étais devenue une « athée cartésienne » au fil des ans. Et pourtant quand on se documente sur la « vie après la vie », on se rend compte à quel point c’est logique et possible, et que c’est plutôt le contraire – notre coupure complète avec une conscience plus large – qui est « anormale ».

Aujourd’hui je me connecte à elle dans certaines grandes occasions – elle était entre autres très présente énergétiquement lors de notre mariage en forêt – mais il ne s’agit plus de « ma mère » a proprement parler : je la vois – la sens – comme une énergie lumineuse très proche de moi… Je vous souhaite un jour de pouvoir ressentir une telle présence, une telle énergie, un tel amour. C’est l’une des plus belle chose que je connaisse avec ma rencontre avec les êtres de lumière et ce que je vis avec mon amoureux, mon mari, Laurent.

Tout ceci ne vous parlera peut-être pas aujourd’hui, et peut-être même pas demain, mais je suis heureuse de lancer ce pont entre nous à un niveau différent de certaines de nos communications habituelles – ou de leur absence pour celles et ceux avec qui nous n’avons pas souvent l’occasion d’échanger… Je n’ai plus peur de l’image que je peux donner, car c’est mon vécu et ma réalité. Je ne peux que le partager, et vous laisser décider de ce que vous en faites tout en travaillant mon lâcher-prise ;)

Avec un amour infini venant du plus profond de mon coeur, et donc de l’univers entier…

Merci à vous d’Ëtre.

Et à bientôt sur ce chemin ou un autre :)

 

1 comment

  1. lemoine

    Merci pour ce Superbe Message d’Espoir !….

Les commentaires sont désactivés.