«

»

La petite voix

coucher-du-soleilHier pour la première fois j’ai enfin pu regrouper en moi les caractéristiques de comment me parle « ma petite voix », aussi appelé guide intérieur, soi supérieur etc.

En fait je ressentais à nouveau cet appel vers un lieu particulier, cette certitude d’avoir trouvé ma prochaine étape, et j’ai pu prendre conscience du point commun avec des moments clés de ma vie ou je me suis sentie « guidée », comme si on me déroulait un tapis rouge pour dire « oui, c’est par là que tu dois aller », avec toutes les synchronicités, « coïncidences », aides qui vont avec, et surtout la joie, la facilité d’action, une sorte d’énergie forte qui arrive au niveau du thymus (au centre de la poitrine, vers le chakra du coeur tiens tiens…).

Hier c’était en découvrant un lieu ou je pourrai réaliser un très vieux rêve : rencontrer des dauphins. Avec en plus l’endroit idéal avec les bonnes personnes par rapport à où j’en suis moi à présent. Un peu plus tôt cela ne me correspondait pas, et lors de mes recherches rien de tel n’apparaissait ! Du coup les endroits ou on pensait aller pour la suite de notre voyage étaient intéressants mais après avoir trouvé ce lieu j’ai pu voir la différence entre l’idée mentale pour laquelle on a besoin de se convaincre, et la voix du coeur qui soulèverait des montagnes. Au lieu de générer des peurs, elle ne provoque en moi que de l’enthousiasme et de la joie. Cela ne change pas le fait qu’il faille s’organiser et mettre de l’énergie pour la réalisation, mais quand même c’est vraiment pas pareil…

J’ai ainsi pu, grâce au fait de vivre à deux et d’avoir pris l’habitude de partager tous nos ressentis, pu faire le lien avec plusieurs fois marquantes ou j’avais ressenti cette sorte de « guidance ». Les 2 plus importantes de l’année qui vient de se terminer m’ont amenée à changer complètement mon mode de vie et ma façon de voir les choses, et sans elles je serais sûrement encore très proche de la Pénélope d’il y a 3 ans.

Voilà ce qui me vient de partager pour l’instant, et ce n’est sûrement qu’un début ! :)