«

»

Être soi-même

Belle-arbre-dautomne-foret-orange vertLa seule et unique chose qui nous empêche « d’être nous-même », c’est nous.

Par peur de ne plus correspondre à « l’image » que les autres se sont fait de nous, par crainte de perdre certains repères qui nous ont rassurés jusqu’ici, et le plus souvent par simple manque de connaissance du fait que nous ne sommes pas spontanément « nous-même » dans nos sociétés actuelles.

Généralement nous n’avons même pas en tête l’idée que cela puisse être autrement. Nous « sommes » – pensons-nous – ce que nous sommes, résultat de notre enfance, de notre éducation, de notre culture, de notre passé, de nos choix et non choix…

Et pourtant, c’est si différent en réalité ! Nous sommes ce que nous choisissons d’être, et rien ni personne ne peut nous en empêcher si c’est ce que nous souhaitons.

Je vois tant de personnes qui se « définissent » selon tel ou tel critères, qui sont convaincus d’avoir telle personnalité et qu’on n’y peut rien… Quand cela met la personne en joie, qu’elle est en accord profond avec cette définition alors cela ne pose pas de problème. Malheureusement le plus souvent ce n’est pas le cas et ces images sont non seulement erronées, partielles, arrêtées dans le temps : nous pouvons tout à fait « être » énergique un jour, et paresseux le lendemain, rigoureux dans un contexte et désordonné dans un autre, généreux le matin et égoïste le soir… Et heureusement ! Aucun de ces aspect n’est négatif en soi, et ce qu’il faut surtout voir c’est qu’il ne s’agit aucunement de notre « être », de qui nous sommes, mais de notre façon d’agir. Tant que nous mélangeons les deux, il est difficile d’y voir clair.

Prenez le temps de formuler à haute voix ou par écrit les croyances que vous avez sur votre « personnalité », vos « caractéristiques », ce qui vous définit. A chaque fois, ressentez en vous ce qui se passe : êtes-vous à l’aise ou non ? Est-ce ainsi que vous souhaitez être ? Ensuite tracez l’origine de cette idée… Elle peut être surprenante, née d’une phrase entendue « sur nous » dans l’enfance et qui nous a touché au point de nous approprier cette image, héritage familial ou culturel, image formée professionnellement à un moment donné mais est-ce toujours adapté à notre évolution actuelle ?…

Nous sommes en perpétuelle évolution, et tout comme nos cellules se renouvellent chaque jour nos comportements, tempéraments, notre « personnalité » évolue tout autant. Imaginez-vous tel que vous aimeriez être, ancrez bien cela en vous (cela doit vous rendre joyeux, comme une évidence, une conscience interne de qui vous êtes « en réalité », comme quelque chose que vous avez toujours su mais dont vous avez l’impression de vous être éloigné sans trop comprendre comment ni pourquoi…) et répétez l’exercice aussi souvent que possible. Un moment pour vous, de détente et de plaisir, pendant lequel tout est permis tant que cela vient du plus profond de vous. Puis observez ce qui n’est pas harmonisé entre votre quotidien et cette visualisation.

Dès à présent vous avez le droit de commencer à changer ce que vous voulez. Oui, votre entourage sera peut-être surpris, mais rien ne dit – sauf vos éventuelles suppositions basées sur différentes peurs plus ou moins connues – que ce sera en « mal ».

Si vous n’êtes pas 100% à l’aise avec qui vous voyez en vous, les autres le sentent et vous « renvoient » cette image. Plus vous êtes « uni », « harmonisé », cohérent, plus la vie devient simple et moins vous avez à entretenir aux yeux des autres – comme aux vôtres – des masques et personnages plus ou moins inconscients…

La meilleure personne pour savoir qui et comment vous devez être, c’est vous ! Et cette vision se réajuste chaque instant, alors tout redevient mouvement et recommence à circuler librement en vous, vous permettant d’exprimer des facettes oubliées ou refoulées, des dons parfois inattendus, et tant d’autres choses qui se libèrent jour après jour.

Et n’oubliez pas : en vous autorisant à « redevenir » vous-même (comme vous ne l’avez peut-être jamais été depuis votre plus jeune enfance), vous permettez aux autres de faire de même.