«

»

Dis Laurent, en 3 mois de cru tu as appris quoi ?

ananas-surprise02Notre corps est le Michel-Ange de la composition cellulaire et les aliments sont les couleurs qui composent sa palette.

Si mon Michel-Ange me dit «j’ai besoin de violet», le cerveau – l’intendant qui a la palette – entend «besoin de violet ? Ok, où je lui trouve ça ? Le violet il y en a dans le fromage, les haricots, la roquette… Le plus simple et le moins transformé c’est quoi ? Le plus facile à envoyer à Mické ? La plus belle couleur ? Allé va pour la roquette, il y a plein de beau violet dedans».

Ça c’est si l’équipe est bien coordonnée car si Mické veut du violet et que l’intendant se dit «le violet le plus beau est la roquette mais le meilleur au goût c’est le fromage (attachement émotionnel), et avec de la moutarde ce sera le top (conditionnement transgénérationnel ou habitude)» voilà notre Michel Ange les pieds dans la moutarde et le nez dans le fromage, se débattant comme un forçat pour faire du violet.

Michel Ange étant qui il est il arrive à faire une sorte de violet un peu mauve terne et continue la composition de son chef d’oeuvre avec cette couleur terne qui ne lui sied guère. Mais sa réflexion est la suivante : «Je me fatigue avec des couleurs qui ne durent pas dans le temps, n’y a-t-il rien d’autre comme couleur ?» Et quand Mické sera trop fatigué les dégénérescences cellulaires apparaissent.

Ajouter des fruits et des légumes crus de bonne qualité et vivants, des jus, des graines germées…, c’est augmenter d’autant la palette de couleurs afin que notre intendant puisse passer par dessus notre conditionnement générationnel, ce qui lui permettra de mettre de l’ordre dans ses attachements émotionnels nutritifs. Et d’envoyer les bonnes couleurs !

Voici ma recette de bon fonctionnement de notre corps. Maintenant mon Mické me dit violet, mon intendant entend fromage ? Mais mon Mické me dit oula non surtout pas, roquette c’est mieux c’est plus beau, et mon intendant s’exécute.

A bientôt et pensez à votre Mické…

Laurent

Article paru initialement sur crusine créative