«

»

Communication avec les végétaux, ma découverte

Les-plus-beaux-arbres-dautomneTout à commencé lors des ballades dans les bois étant enfant, où lorsque je m’approchais du tronc d’un arbre je sentais une douce chaleur et quelques picotements. A l’époque, je me disais tout simplement que c’était ma propre chaleur corporelle que je sentais à côté de cet arbre… J’avais bien conscience qu’un arbre, c’est vivant, mais pas qu’il pouvait communiquer avec moi.

Le reste se passa bien plus tard. Je travaillais alors comme maraîcher dans un jardin bio qui tendait vers la permaculture. Lorsque comme cadeau, on mis sur ma route un livre qui s’appelle « Communiquer avec les arbres », et un autre « Les jardins de Findhorn. ». A ce moment-là, je fis le lien que tout avait une conscience et que ces énergies de mon enfance étaient en fait celle des végétaux.

Quelques mois plus tard, me retrouvant en tant que woofer dans un éco-village assez particulier, les premiers travaux ont été de replanter 350 noisetiers, avec à chaque fois une attention particulière pour l’arbre qui était celle-ci : une fois le trou planté, et l’arbre bien ancré à la Terre, nous mettions une main sur l’arbre et une main à environ 20 cm de lui ce qui me fit ressentir la même énergie de mon enfance. Puis la petite prière suivante était dite :

Bonjour à toi frère noisetier, bienvenue dans ta nouvelle maison, nous te souhaitons de te plaire ici. Puisses-tu avoir une belle et longue vie et rayonner le bel être que tu es.

A la fin de ces quelques mots, l’énergie de l’arbre changeait et une vague de chaleur beaucoup plus forte arrivait à chaque fois dans ma main, ce que j’appelle « le merci végétal ».

Quelques temps plus tard, après avoir appris à appeler et à remercier l’esprit de la plante et avoir compris qu’elle, en retour, était capable de me répondre, une communication s’est établie entre le règne végétal et moi par l’intermédiaire d’une « voix intérieure » – bien différente de ma petite voix - ou d’un très fort ressenti, ce qui me permettait de savoir au mieux ce dont la plante avait besoin.

J’ai aussi appris que tous les minéraux, et les arbres en particulier, sont vraiment de très grand sages capables de nous enseigner et de nous guider en conscience au plus profond de notre intériorité.

Plus tard encore, j’appris que me connecter à la plante et son esprit était bien, mais qu’il y avait dans l’invisible plein d’êtres, que l’on nomme les élémentaux, qui étaient à même de nous aider. Le travail seul en jardin n’existait plus !

Je détaillerai plus cette partie-là dans d’autres articles…

 

Pour ceux qui sont intéressés par les 2 livres cités :

Les jardins de Findhorn : http://www.jardins-de-findhorn.fr/

jardins findhorn

 

Maja Kooitstra - Communiquer avec les arbres

communiquer avec les arbres

 

 

4 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ingrid

    Merci pour ce partage !

    Je découvre ce site avec intérêt :)

    Tu dis « J’ai aussi appris que tous les minéraux, et les arbres en particulier ». Ne voulais-tu pas plutôt dire végétaux à la place de minéraux ?

  2. DomiLuce

    MERCI, Laurent ! Une petite lumière supplémentaire sur mon chemin : je vais pouvoir passer au stade supérieur et apprendre à distinguer les différents picotements qui me chatouillent les mains…
    J’aime beaucoup le petit rituel d’accueildes arbres dont tu as parlé. Je suis en plein « balconnage » et je vais m’empresser d’accueillir encore mieux tous les habitants végétaux qui m’environnent de leur amour chaque fois que je viens leur dire bonjour.

  3. DomiLuce

    BOnjour ! le lien pour les éditions Trédaniel n’est plus bon…. Mais en surfant un peu, on trouve !

    1. Pénélope

      Merci de l’information, nous avons enlevé le lien qui ne correspond plus ! Visiblement il n’est plus au catalogue de l’éditeur, mais en effet on peut encore le trouver en cherchant…

Les commentaires sont désactivés.