«

»

Canalisation ?

antenne_fractale_cerveauExpliquer pourquoi je me retrouve à canaliser me serait actuellement impossible. Je peux en revanche expliquer comment ça m’est « arrivé », et toutes les interrogations que cela a provoqué, ce qui permettra pour ceux qui ne sont pas familiers sur le sujet de comprendre un peu mieux de quoi il s’agit.

J’ai déjà écrit que j’ai la chance de bien entendre mes ressentis. Cela ne veut pas dire que je les ai toujours écouté, mais ils m’aident à me connecter à mon intuition et me parlent généralement assez fort, parfois au point de « savoir » que je dois aller quelque part, que je dois appeler quelqu’un, que je dois lire ou écrire quelque chose.

Il y a un an et demi, de passage chez des amis, on m’a mis en main un fascicule assez épais à lire. C’était un ensemble de canalisations transmises par un être de lumière. J’ignorais complètement ce que ces mots signifiaient, mais j’ai commencé la lecture et n’ai pas pu reposer le texte pendant un long moment. C’était en pleine journée, je ne manquais pas de sommeil, et pourtant ce qui m’a fait poser le texte était le besoin de m’allonger et de fermer les yeux. Je me suis endormie aussitôt, d’un sommeil très profond et court, ce qui m’arrivait rarement. J’ai repris le texte en rouvrant les yeux, et rebelotte. Cela a recommencé ainsi plusieurs fois durant 2 jours, comme si j’étais hypnotisée par le texte : je lisais très lentement (alors que j’ai d’habitude une lecture assez rapide), puis sommeil profond, puis lecture, etc, ne pouvant rien faire d’autre. J’avais l’impression de subir des mises à jour sans réussir à m’en rendre compte, à un niveau encore inconscient à mon esprit. Comme si entre les lignes qui me parlaient plus ou moins, se trouvait un message qui lui résonnait très fortement en moi.

Je suis repartie avec le texte après ces deux jours et deux nuits, et cela a continué à chaque lecture, un peu moins fort cependant au fur et à mesure, comme si une fois les résistances de mon cerveau baissé l’intensité n’avait plus à être la même… Ces textes donnaient des indications sur la façon de travailler sur soi, sur ce que l’on appelle le développement personnel, sur l’effet miroir et tant d’autres choses… Je croyais bien connaître certaines, et je découvrais les autres, dans tous les cas je voyais à quel point c’était plus rapide et efficace en travaillant avec ces textes que tout ce que j’avais bien pu faire auparavant comme « travail sur moi ».

Quelques temps après je suis retournée chez ces amis, cette fois la « canal » était présente. J’ai alors vécu deux chocs : d’abord découvrir que cet « être » existait vraiment, bien que je ne puisse le voir avec mes yeux… Je pouvais le sentir arriver, d’abord via le corps de la canal (son regard se transformait ainsi que tout son physique, et quelque chose au niveau de l’énergie, de la densité de la pièce se modifiait clairement) puis n’importe où dans la pièce. Et ce n’était pas dans ma tête, j’en eu de nombreuses preuves sans parler des vibrations dans mon corps, de la chaleur reçue, des déverrouillages émotionnels nombreux et d’une joie inconnue qui me submergeait parfois.

J’ai aussi au même moment découvert que « l’énergie » d’une personne peut se sentir à travers tout ce avec quoi elle entre en contact : j’ai eu l’occasion quelques relectures des nouveaux textes canalisés, afin d’en corriger les fautes de frappe. Quand la webmestre en charge du site m’a dit qu’elle avait vu le changement de « correcteur » dans l’énergie du texte, cela m’a vraiment interrogé !

Aujourd’hui, c’est à mon tour de recevoir des messages pour les écrire… Quand cela arrive, c’est comme si je recevais une énorme quantité d’amour (les mêmes ressentis que lorsque quelqu’un qui nous aime et que nous aimons nous regarde dans les yeux tendrement, pour donner un ordre d’idée, et encore, en bien plus fort). Je « sens » une sorte de « masse d’énergie » d’une densité différente descendre au-dessus de moi, je commence à avoir chaud, à avoir toutes mes pensées qui se ralentissent, jusqu’à presque disparaître si la connexion est forte (pleine lune, lieu énergétique particulier, « antenne » humaine ou minérale – cristal ou lapis-lazulis en particulier – à mes côtés…), parfois ma vision se modifie (les couleurs deviennent plus lumineuses quand je suis dans la nature, ou tout ce qui n’est pas au centre de mon regard devient comme grisé sinon) puis j’entends une voix qui me parle « dans ma tête ». La voix est différente selon qui vient me parler, au départ je n’entendais que l’être de lumière bleu que j’ai « rencontré » en premier, puis cela s’est diversifié : êtres de la nature (aussi nommés élémentaux ou esprits de la nature), entités reliées à des crânes en cristal (ou autres minéraux), mon ange gardien (quelle surprise la première fois que j’ai discuté avec lui !), et autres êtres de lumières venus de différentes dimensions… Souvent je sens des frissons quand cela « s’arrête », comme un réalignement avec mes propres énergies, et je me sens généralement particulièrement bien après…

Pour accepter que cela arrive, j’ai du en passer par lire des explications sur le fonctionnement du cerveau, ses différentes états (sommeil, relaxation, ondes alpha, theta…), la glande pinéale, apprendre les nouvelles découvertes de la sciences dans différents domaines de la physique quantique à la bioénergie, comprendre que notre cerveau n’est qu’une sorte d’émetteur-récepteur dont nous pouvons régler la fréquence, et ensuite améliorer la qualité du signal pour que le message ne soit pas (trop) déformé.

Au début j’ai vraiment eu l’impression de devenir schizophrène, puis les messages se sont succédés toujours dans un esprit d’aide, d’amour, transmettant des enseignements particulièrement utiles pour m’aider sur mon chemin. On m’a fait travailler sur mon orgueil – qui était bien présent et brouillait le message – et sur la confiance en ma capacité à recevoir. On m’a guidée, et je l’ai accepté.

Ce que j’ai pu constater également, c’est que la méditation quotidienne autant que le sport me sont nécessaires pour obtenir un message clair (de façon télépathique c’est une énergie pure qui est transmise, et nous la retraduisons en mots selon notre vocabulaire, notre base de données interne, mais aussi à travers le prisme de ce que cela évoque en nous), puisque comme de nombreuses personnes en occident j’ai grandi en « surdéveloppant » mon cerveau au détriment des autres aspects de mon être : corps et esprit. L’alimentation joue aussi un grand rôle, dans la mesure où elle agit sur les émotions et la façon de les gérer…

Voilà un peu ce qui s’est passé, et comment ces messages m’arrivent. Le reste est accessoire, mais se trouve décrit de part et d’autre de ce blog…

 

Un lien intéressant sur les états de conscience et les ondes cérébrales :  

http://hyperconscience.wordpress.com/2011/11/26/hyperconscience-les-ondes-cerebrales-du-cerveau-et-niveau-de-conscience/

2 comments

  1. decaunes

    Merci Pénélope de cette ouverture et partage d’expérience, je suis émue aux larmes en lisant tes mots, car je sens de plus en plus fort une part de moi qui tend vers cette connexion et cette écoute alors qu’une autre part ne fait que continuer de me remplir la tête et le temps pour m’éviter de m’arrêter et de recevoir…
    Je crois aujourd’hui ne pas encore oser m’arrêter, me poser et juste être. J’ai peur de passer à côté de mes compétences créatives, et du temps que je dois passer à donner formes à ces idées artistiques multiples qui me viennent. Je n’arrive pas encore à trouver d’équilibre dans mes besoins quotidiens, j’oscille entre tout l’un et tout l’autre…Mais j’avance sur mon chemin ça c’est sûr…
    **Bien à toi belle être **

  2. Fouchet Isabelle

    Bonjour Pénélope,

    Merci pour ce beau message qui m’a littéralement ému au plus profond de mon être et qui correspond tellement à ce que je vis en ce moment.
    Je pense que nous aurons bientôt l’occasion d’en discuter car ma « petite voix » intérieure vient de me donner un message qui te concerne et que j’aimerai valider avec toi….. La vie nous place toujours avec les êtres dont nous sommes proches.
    Merci à toi, à Laurent et à ce magnifique bébé en toi d’être, c’est une vraie symphonie de joie pour tout l’univers
    A bientôt,

    Isabelle Fouchet

Les commentaires sont désactivés.