«

»

Accueillir la vie

IMG_251423/08/2015

Trois mois avant la conception de notre fille Louisa, nous avons été « prévenus ». J’avais alors cru être enceinte, nous étions novice en matière de communication avec des âmes pas encore incarnées, mais nous l’avions clairement entendue. Elle était là, prête à nous rejoindre, à « signer le contrat » avec nos deux âmes. Nous avons accepté. En conscience, même si nous ne savions pas trop où nous mettions les pieds.

Comme déjà écrit dans un autre article, ce n’est qu’à la lecture du livre « Les neuf marches » que j’ai compris ce qui s’était passé. D’abord, elle nous a choisis, nous, Laurent et Penelope, comme parents. De loin, de l’invisible, elle a été attirée par nous pour des raisons qui lui sont propres. Ensuite elle s’est rapproché, pour se mettre en contact, observer, tenter de communiquer. A l’époque nous n’avons pas entendu. Puis elle nous a contacté à un moment de connexion entre nous tellement forte que nous ne pouvions pas ne pas l’entendre. Laurent avait entendu « Tu vas être papa » et moi « J’arrive ». Nous étions en train de faire l’amour. Cela nous a sonné, scotché, étonné, mais nous avons accepté. Nous étions déjà dans des énergies d’accueil et de joie, et au bout de trois mois la conception physique a eu lieu. Ces moments resteront pour toujours inscrits en moi tant leur intensité, leur énergie, leur « nouveauté » m’ont surprise et transformée.

Si je n’avais pas vécu cela auparavant, je douterais fortement de ce que j’ai vécu cette nuit.

Depuis quelques temps nous ressentons qu’une seconde âme nous « tourne autour ». La découverte de l’accouchement, de la parentalité, des nouveaux « rythmes », de mon « nouveau » corps, de cette enfant qui est là tous les jours avec nous… tout cela nous a fait demander un délai. Ok, tu veux venir avec nous, mais laisse nous un peu de temps. Une énergie très différente de celle que nous avions sentie avec notre fille et pourtant bien reconnaissable. Mais masculine cette fois, alors que – avant qu’elle arrive « dans mon ventre » (à partir de là je ne savais vraiment plus) – j’avais senti une énergie très féminine pour notre fille.

Notre fille a passé les 5 mois cette semaine. Les expériences et communications se sont succédées, les décisions également. Nous « changeons » de cadre et de vie, de contexte et de regard si souvent à présent que nous avons décider de faire appel à une société spécialisée pour nous domicilier et ne plus avoir à refaire les papiers administratifs à chaque changement tant que nous ne serons pas enfin posés. Ce qui se prépare. C’est décidé, nous savons où nous allons. Avant, nous cherchions, nous tâtonnons, nous testions. Là, nous sommes poussés, guidés, encouragés. Nous avons accepté.

Ce que nous n’avions pas prévu c’est que ce choix de lieu de vie, ajouté aux conjonctures actuelles (position des étoiles et planètes, portails énergétiques, vagues de lumières…) déclencherait la venue d’un deuxième enfant. Certes, il n’est pas encore dans mon ventre, physiquement parlant. Il ne s’est pas densifié, il ne s’est pas encore passé la magie de la conception, cet instant dont nous ne savons que si peu de choses, ce miracle nommé trivialement fécondation… Et pourtant. Il est déjà là. Depuis quelques heures, nous l’entendons, il nous a rejoints dans l’invisible, et nous avons accepté.

Notre sexualité a beaucoup évolué depuis notre rencontre, et nous nous rapprochons chaque fois de ce que l’on peut nommer une « sexualité sacrée » ou plutôt guérisseuse. Une énergie très particulière qui est venue nous rendre visite ce soir. Laurent avait demandé à être enseigné, il l’a été en direct. Depuis son propre « hara », ce centre d’énergie d’où partent les massages, où réside notre force vitale, ce point de rencontre en nous entre toutes les énergies de l’Univers. J’ai pu voir la puissance de cette énergie en massant. J’ai pu la ressentir, la voir, l’observer opérer en direct à travers moi. Puis elle est allée voir Laurent. Après quelques échanges entre nous pour permettre au mental de suivre et de comprendre ce qu’il se passe, cette énergie nous a fait une sorte d’harmonisation, de mise à niveau vibratoire… Puis pendant pas loin de 2 heures elle nous a fait – chacun de notre côté, avec notre fille dormant profondément entre nous (vraiment très profondément, quand les énergies ont du boulot à faire sur nous elles savent être soporifiques pour elle !)– ressentir sa venue, son départ, ses effets, elle a circulé, activé, nettoyé. Nous avons cherché à nous endormir plusieurs fois, elle nous a réveillé à chaque fois (plus ou moins agréablement, l’une des fois a été pour moi faite avec une sorte de décharge électrique qui traverse le dos). Elle nous a expliqué dans la mesure de nos compréhensions actuelles les conjonctures, son rôle, son action, ses possibles. Elle nous a enseigné en répondant aux questions de Laurent ou par la pratique (si ce n’est pas la position ou l’action appropriée au moment et au but, elle « coupe le jus »).

Entre deux montées d’énergies j’ai eu l’intuition de quelque chose. « Il » était prêt, il voulait venir. Mon cerveau a calculé. « Ça fait tôt, non ? Et puis j’ai déjà assez de « Lion » dans mon entourage si on compte 3 mois + 9 mois… ». Laurent l’a entendu aussi. Cela me surprend toujours quand nous captons la même chose, avec les mêmes mots ou la même intention, et que nous nous en rendons compte peu après.

Nous en avons ri, tout en sachant bien au fond de nous que si la décision est prise « au-dessus », nous pouvons l’accepter consciemment ou… la laisser advenir inconsciemment. Le choix existe mais il est minime. Ce n’est pourtant pas une question de contraception, j’allaite et ne suis donc pas censée pouvoir tomber enceinte à nouveau avant un moment.

Et puis… Nous avons fini par nous unir. Ce fut intense. J’ai pleuré à la fin, quelque chose a sûrement été nettoyé et libéré au passage. Et cette nouvelle voix s’est alors fait entendre, claire, audible, nette. Un remerciement, une confirmation. Nous lui avons souhaité la bienvenue. Il est extrêmement joyeux, je sens déjà cette énergie en moi. A la phrase « tu vas avoir un petit frère », notre fille nous a simplement répondu (en communication « connectée » pendant son sommeil) « oui c’est moi qui l’ait fait venir ». Je les ai senti jouer et rigoler en moi. Tant que notre fille n’a pas atteint ses 9 mois, nous sommes incroyablement liées énergétiquement. Comme si elle était une part de moi et moi une part d’elle, et pourtant physiquement et à beaucoup d’autres niveaux nous sommes tout à fait 2 personnes à part entière. Il m’a fallu longtemps pour comprendre ce phénomène et l’accepter (surtout lors des rares mais si intenses pour moi moment de pleurs). Et voilà que maintenant que je l’ai intégrer, un nouveau paramètre s’ajoute. Est-ce que ce sera toujours ainsi ?

Quoi qu’il en soit, malgré tout notre vécu commun depuis notre rencontre avec Laurent, malgré toutes les initiations et confirmations reçues, malgré toutes les démonstrations dont j’ai été témoin, mon mental se permet encore de douter (un peu). Verdict dans 3 mois et quelques !

 

2 comments

  1. martine

    magnifique !

  2. DomiLuce

    Wouahhh ! Ton texte est si Vivant et particulièrement prenant…
    Merci pour ce magnifique partage, Pénélope !

Les commentaires sont désactivés.